Imprimer

LOGIC THERMIC applique la démarche ''sobriété/éfficacité/énergies renouvelables'' de l'association ''Institut Négawatt'', complétée comme suit :

 

SOBRIETE

Il s'agit de diminuer les besoins en soignant d'abord l'enveloppe au sens large : murs, parois vitrées, étanchéité mais aussi pertes par ventilation.

Le traitement de ces éléments permettent de réduire les déperditions afin d'atteindre la sobriété du besoin de chauffe autant que celui de refroidissement (d'autres éléments sont à prendre en compte concernant ce dernier).

Pour le cas particulier de la rénovation, il s'agit aussi d'éviter les gâchis.

Exemple : Les conséquences d'un changement de chaudière sans soigner l'enveloppe sont les suivantes :

1. Le gisement d'économie d'énergies est fortement diminué.

2.  En isolant plus tard, la chaudière sera sur dimensionnée et donc consommera plus et aura une durée de vie inférieure.

La première étape consiste donc à traiter l'enveloppe du bâtiment. Nous ajoutons ici que nous attachons une grande importance à l'énergie grise des matériaux.

 

EFFICACITE

En second lieu, il convient d'étudier les systèmes techniques de base (chauffage, eau chaude sanitaire,...) à travers la notion d'efficacité.

2 axes : 

ENERGIES RENOUVELABLES

La dernière étape, accessible seulement après la réalisation réussie des deux premières et si le budget le permet, est de promouvoir l'utilisation des énergies renouvelables.

Ici, nous distinguons les solutions d'énergies renouvelables complexes (panneaux photovoltaïques, éolien) de celles plus simples (puits canadiens ou solaire thermique) qui peuvent être mise en œuvre précedemment au niveau de l'efficacité.

L'intervention en dernier lieu des énergies renouvelables permet :